Menace terroriste: maintien de la possibilité de recourir au chômage temporaire à Bruxelles

Le niveau de sécurité étant maintenu à 4 ce mardi 24 novembre, les entreprises de la région bruxelloise, mais également à Vilvoorde selon l’ONEm, peuvent recourir au chômage temporaire pour cause de force majeure.

Le bureau de chômage de Bruxelles étant toutefois inaccessible au public, les employeurs ne disposant pas de formulaire C3.2 A (voir notre post d’hier) peuvent envoyer un email à l’adresse chomagetemporaire.bruxelles@onem.be avec les informations suivantes :

– Coordonnées de l’entreprise (adresse, siège social et n° TVA)
– Liste des travailleurs concernés : coordonnées + N° de registre national
– Commission paritaire compétente
– Période de chômage temporaire
– Préciser la raison de la force majeure, à savoir le maintien du niveau de sécurité 4
– Préciser que l’employeur ne dispose pas encore de cartes de contrôle