Chômage temporaire: la menace terroriste reconnue comme un cas de force majeure par le Ministre de l’Emploi

Kris Peeters, ministre de l’Emploi, du travail et de la concertation sociale, indique par le biais d’un communiqué de presse que les entreprises de la région bruxelloise qui n’ont pas pu occuper leurs travailleurs ce jour pourront recourir au chômage temporaire pour force majeure.

L’ONEm a en effet reçu instruction en ce sens.

Pour rappel, le chômage temporaire nécessite le respect d’une procédure particulière, dont la remise au travailleur d’un formulaire de contrôle C3.2 A.

Le formulaire C3.2 A doit en principe être remis le premier jour de chômage, soit aujourd’hui.

Ces formulaires étant numérotés, il n’est possible de les obtenir que via le service économat du bureau du chômage de l’ONEm qui est fermé cet après-midi…

Espérons dès lors que le ministre invitera l’ONEm à être moins regardant pour cette journée exceptionnelle !

 


One thought on “Chômage temporaire: la menace terroriste reconnue comme un cas de force majeure par le Ministre de l’Emploi

Comments are closed.