Régime des extras dans le secteur Horeca: bientôt 200 jours par an

En date du 12 juin dernier, le Conseil des Ministres a approuvé un projet d’arrêté royal visant à faire passer à 200 jours par an (contre 100 actuellement) le contingent employeur de travail occasionnel.

Concrètement, le recours au régime favorable de sécurité sociale du travail occasionnel dans l’Horeca permettant de payer des cotisations patronales sur base d’un forfait avantageux s’en verra doublé.

Pour rappel, le travailleur occasionnel dans l’Horeca est défini comme tout travailleur engagé dans le secteur horeca, soit par un employeur soit par une société d’intérim, pour une durée maximale de deux jours consécutifs dans le cadre d’un contrat de travail à durée déterminée ou d’un contrat de travail conclu pour un travail nettement défini.